Retour sur le Teknseo 2016 !

teknseo
Laisser un commentaire
16 commentaires

Comme tous les ans, est arrivé le moment du Teknseo, et cette année c’est Sandrine et moi-même (Romain) qui sommes partis afin d’y assister avec grande impatience ! Pour ma part j’ai opté pour le cycle « Technique ».

cloaking

Le Cloaking par Nicolas Jean

L’un des éléments que j’ai le plus appréciés, c’est cette dimension très large du cloaking que veut nous donner Nicolas Jean. En effet, le cloaking ne veut pas simplement dire cloaker un lien ou un contenu et j’ai trouvé ça plus qu’intéressant.
Sans rentrer dans les détails bien entendu, Nicolas nous montre que l’on peut faire du cloaking légitime en fonction de la typologie de visiteurs qui arrive sur le site par exemple.

Pour résumé :

  • Cloaking White hat : adapter un contenu, une bannière, l’affichage en fonction d’un device
  • Cloaking Black hat : adapter un contenu

De multiples petits bouts de code et autre tips bien sympas ont été donnés, bien entendu on les garde au chaud.

PBN

Architecture SEO par Jaffaar Saleh

Jaffaar Saleh nous livre ici une conférence sur la création d’un réseau de site dans le détail. Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est le fait de parler de multiples facettes du réseau de site, que l’on va évoquer ci-dessous.

Commençons par le commencement, pour débuter un réseau il faut savoir choisir un nom de domaine. Mais faut-il choisir un EMD à 100%, un EMD « semi brandé », un blog 2.0 ou autres, là encore il faut être capable d’adopter cette logique qui va faire que le réseau soit construit d’une manière propre et paraisse le plus « naturel » possible.

Au niveau de l’hébergement, j’ai trouvé très intéressant d’aborder ce point, car pour construire un réseau de X sites, il faut penser rentabilité, et l’hébergement d’un PBN (Private Blog Network) peut vite s’avérer onéreux. En effet il faut penser en masse et non plus unitairement.

Nous avons également abordé les problématiques des solutions logicielles qui ont un rapport direct avec le point précédent, de sémantique, de netlinking, de statistiques et de gestion du réseau.

Toutes les parties étaient très intéressantes car basées sur du concret et des retours d’expériences précis !

language R

Langage R par les frères Peyronnet

Selon moi la conférence la plus technique de la journée, Guillaume et Sylvain ont tout fait pour nous prouver que le langage R était « facile » à appréhender en tant que langage pour analyser les nombreuses datas que nous pouvons récupérer sur nos sites, afin de s’en servir concrètement.

« Avoir de la data sans l’analyser, c’est comme posséder un barbecue et être végétarien. »

Cette citation a le mérite d’être claire !

Pour télécharger le tout, rendez-vous sur le site de R-project ! Plusieurs solutions pour analyser de la data sont disponibles, comme tout simplement Excel (ce qui peut être vite limité pour de très gros volumes d’information), Python, Weka… R est disponible sur Mac, Linux, PC et bénéficie d’une grande communauté. Le gros plus est que R est open source pour les puristes.

Nous avons pu voir durant la conférence 3 études de cas :

  • Traiter des données issues de Google Analytics
  • Extraire de la data du code source des pages web
  • Connaitre ses clients grâce au Clustering.

J’ai eu un petit faible pour le dernier point, car on a vraiment appris comment tirer parti de ces datas pour les mettre au service du marketing et bien entendu avec un peu de réflexion, du SEO.

Guillaume et Sylvain nous ont donné des petits tutoriels afin de pouvoir se servir de R plus facilement avec la méthode, afin de savoir se connecter à l’API de Google Analytics pour le petit exemple.

analyse de log

Julien Deneuville et l’analyse de log

Conférence très technique également, Julien nous a montré comment et pourquoi analyser nos logs avec un gros focus sur « Comment crawler son site ». En effet, ceux qui ont suivi la formation « Analyse de log » de Jean-Benoit le savent (très complémentaire à la conférence), cette étape peut rapidement devenir compliquée si l’on doit crawler un site de plusieurs millions de page.

Sans rentrer dans les détails, nous avons pu faire un focus sur MnogoSearch qui permet de crawler de gros volumes mais qui -bien entendu- est plus compliqué à utiliser qu’un simple Screaming Frog par exemple.

Récupérer des masses de données est une chose, mais arriver à les analyser en est une autre.

Nous avons évoqué le trio de solutions Logostash, Elastic et Kibana.

Pour synthétiser :

  • Logostash permet la réception de données et leur traitement
  • Elastic très utile pour l’API de recherche
  • Kibana pour visualiser plus facilement les données

Conclusion

C’était mon premier Teknseo et je ne le regrette pas, autant pour la qualité des conférences et de leurs conférenciers que pour les multiples échanges SEO (ou pas) avec toutes les personnes présentes.

Un grand bravo à Benoit pour l’organisation et à l’année prochaine !

Article publié par JIMENEZ Julien (Korleon) :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les commentaires sont fermés après 15 jours.
  • Merci Romain pour l’un des premiers compte rendu détaillé.

    Les conférences avaient l’air bien techniques et très concrètes, celle de Jaffaar sur les réseaux de sites donne vraiment envie 😉

    En espérant être dispo pour l’édition 2017 et bravo à Benoit pour cet event unique en SEO.

  • Merci pour ce retour. Aura t-on le retour de Sandrine aussi ? J’imagine qu’elle n’a pas suivi le même cycle que toi, si ?

    • Bonjour,

      Oui le retour de Sandrine va bientôt arriver. Effectivement elle a suivi le cycle « Conversion » 🙂

      Je me suis permis de modifier ton lien pour avoir la bonne adresse aussi ?

      Romain,

  • Malheureusement pour moi je n’ai pas pu y aller, mais je compte bien me rattraper en 2017. Le Teknseo est toujours un évènement pointu et l’occasion de faire de belles rencontres. Mais le B&W Seo pourrait bien devenir lui aussi un évenement incontournable 😉

    • Bonjour Patrice,

      Bien dommage effectivement mais on espère te voir en 2017 oui 🙂 Pour le B&W merci pour Julien 😉

      Romain,

  • J’ai suivi le même cycle que toi et effectivement, c’était particulièrement balaise. J’ai particulièrement apprécié la transparence de la présentation de Jaffar. Pour ce type de sujet, les mecs sont en général super secrets sur leurs méthodes, lui donné toutes ses ficelles quasiment.
    3eme édition pour moi, et je trouve toujours que c’est le concept le plus intéressant parmi les journées SEO.

    • Entièrement d’accord avec toi, très transparent sur sa méthodologie et c’était top ! Intéressant de voir d’autres façons de faire pour monter un réseau 🙂

  • Thanks pour le compte rendu ! Dommage que je n’ai pas pu venir pour cette édition. L’an dernier j’avais adoré. Juste pour ton info sur la dernière ligne tu as écris Kibaba au lieu de kibana ! 🙂

  • Merci pour ton retour Romain. J’avoue que la conférence Jaffaar a du être un grand moment. Si je peux me permettre d’ailleurs sa formation sur le sujet est excellente !

  • J’ai aussi suivi le parcours technique et c’était top, ça a fait plaisir de te rencontrer. Au plaisir de boire « une » mousse à Annecy.

    Ma préféré de la journée aura quand même été celle des frères Peyronnet. Avec quelques clients e-commerces, on peut vite appliquer et avoir un rendu sympa.

  • Salut Romain,

    J’avais reçu pas mal d’infos de la part des frères Peyronnet sur « comment monter son réseau de sites » mais quand je lis les réactions à propos de la conférence de Jaffaar, nul doute qu’il est toujours bon d’être à l’écoute d’autres technologies ou méthodes pour varier ses bases de travail !

    je n’assiste plus au Teknseo depuis que la date ne me convient plus (engagements seo saisonniers très prenants en mars chaque année), alors merci pour le compte-rendu Romain 🙂

    • Bonjour Thomas,

      Effectivement je pense que plusieurs façons de faire sont performantes pour les réseaux, tout dépend après de la thématique, du niveau de risque, de la rentabilité etc…

      Dommage pour le Teknseo c’est vraiment bien 🙂

  • Tres tres bon retour de romain, La team Korleon est dans la place 🙂

    Hate de vous voir à Geneve 🙂