Ne faites pas comme moi, surtout pas, vente de liens inside !

Laisser un commentaire
27 commentaires

Bon allez! Un blog c’est fait pour raconter des histoires alors je vais commencer par vous en raconter une bonne…

Je pense que vous êtes pas mal à vous souvenir de mon joli réseau que j’avais ouvert à pas mal de monde sur Twitter en comptes auteurs.

Jusque là tout marchait impeccablement bien. Combien de webmasters sont venus me voir pour me dire: « Tes sites m’ont fait exploser mes rankings », etc. Sauf qu’en parallèle bibi qui a payé chaque site au prix fort se dit: « Il y a un moment où il faut arrêter la gratuité! Ok ce sont des potes mais tu as une boite à faire tourner et puis il faut manger aussi, 110 Kilos ça s’entretient! ».

Pour que ce soit clair une fois pour toutes, voilà les coûts d’un tel réseau de sites:

– Achat des Ndd(s) expirés: +/- 300€ pièce (400/500 pour les PR5 et PR6).
+ Création d’un thème unique à chaque design: +/- 400 à 700€ pièce.
+ Intégration d’un thème unique à chaque site: +/- 200 à 400€ pièce.
+ Création de plus de 50 articles uniques sans aucun lien sur chaque domaine.
+ Hébergement avec IP différentes.

Je vous laisse faire le calcul du prix d’un site, puis le calcul du prix de 15 sites!

Jusque là, tout allait bien! Un bon entrepreneur sait investir là où il le faut quand il le faut mais j’ai voulu aller plus loin en créant une prestation payante de vente d’articles sur ce réseau. Et voilà l’erreur:

Referencetoi.com

Comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, j’ai créé un design rapidement, puis un site pour vendre la prestation. Me vient alors l’excellente idée de le tweeter or, toi qui me lis, tu sais que sur notre ami Twitter il y a de bons webmasters, de gentils webmasters mais aussi des webmasters hypocrites et d’autres qui ne cherchent qu’à te baiser.

Je tweet donc le site et j’attends 5/10 minutes. Pendant ces 5/10 minutes, je reçois 5 à 6 messages Skype me disant que je suis fou, qu’il faut que je vire les liens du site, etc.

Je ne tarde donc pas à les supprimer. Les URLs sont donc restées publiques +/- 25 minutes mais m’ont malgré tout permi de concrétiser une dizaine de ventes.

Et la vie continue. Les prestations s’enchaînent jusqu’à ce que 72h après la publication des URLs je constate que l’un de mes sites qui faisait + de 2000 visiteurs par jour venant de notre ami, n’en faisait plus que 100, puis plus que 10 puis, plus que 0!

Je décide donc de faire un site:ndd.com dans Google et là: surprise! Site blacklisté! Je ne sais plus pourquoi, à ce moment là, j’étais avec mon pote Tiger au téléphone qui me dit: « Teste le réseau! ». J’en teste donc 1, 2, 3, 4, 5,…: les 15 blacklistés!

MEME JOUR, MEME HEURE, MEME MINUTE! Ca ne vous rappelle rien? « On s’était donné rendez-vous dans… » la blackliste de Google!

La morale de l’histoire est la suivante: les réseaux ça marche, ça marche même encore très bien mais tant qu’ils restent discrets.

Donc vivez cachez, vivez heureux!

Article publié par JIMENEZ Julien (Korleon) :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les commentaires sont fermés après 15 jours.
  • Un jour noir je m’en souviens, qui partait pourtant d’un bon sentiment. Mais les meilleurs coups se font uniquement en OFF.

    Toi qui en sait beaucoup sur moi tu sais que la partie de l’Iceberg visible est médiocre … et malheureusement ça me confirme une chose, il faut rester cacher quand on monétise car ça peut attirer les haters …

  • Eh voila… c’est malheureux ! Moi j’avais des articles sur tes sites. Le lendemain je check pour voir si mes récents articles sont indéxes (entre mon réseau et ceux que j’ai posté chez toi)… les miens indexés… et les tiens non ! Ni une ni deux, je fais un tweet avec les URLS dedans… demande de RT… les potes font ce qu’il faut … et là Tiger me DM pour me dire de virer le tweet, tes sites blacklistés… Putain les boules…

    Dans un monde de requins et de jaloux en tout genre il faut savoir partager en très petite communauté… ou bien même pas du tout ce qui est bien sur très triste.

    Mais la confiance aujourd’hui…

  • Voilà une bien belle leçon. ne faire confiance à personne et encore moins sur les réseaux sociaux. Merci Korleon

  • Joli retour d’expérience, bien que pas gratuit pour le coup.

    Comme dit le proverbe, l’expérience est la somme de ses erreurs.

    Je te souhaite de bien rebondir, même si je pense que c’est déjà fait, et continue de bien bosser comme tu le fais, sans t’occuper de chercher qui a pu te faire un coup vache pareil, il ou elle le payera un jour

  • Hello,

    triste histoire, que ce soit pour toi bien entendu mais également pour notre communauté toute entière !

    Et l’entraide, le partage ou encore le respect ? Où sont passés ces valeurs ? Qu’en est-il de l’éducation ou même de l’éthique ?!

    La nature humaine n’est pas toujours « humaine » mais je suis convaincu qu’il reste beaucoup de personnes intègres sur lesquelles tu pourras toujours compter, tu en as même mentionné une dans ton article ! 😉

    Bref, c’est clair que tu as fait une belle boulette mais ce qui est sûr c’est que maintenant tu es averti et en partageant ce fait, tu as également averti la communauté.

    Donc rien que pour ça, je te dis merci ! 🙂

  • Ca a été rapide comme action. Ca ne viendrait pas directement d’un employé google qui te suit et a vu passer ton tweet plutôt qu’un concurrent qui a rempli un spam report (et qui du coup aurait pris plus de temps)?

  • C’est clair qu’un tel retour d’expérience ne donne pas vraiment envie de partager à nouveau.

    C’est vraiment nul de « casser » juste pour le plaisir. C’est triste. Ce n’est pas nouveau, mais qu’est-ce que c’est triste.

    Ce qui est sympa en revanche c’est de constater qu’il en faut plus pour te faire baisser les bras :).

    ++

  • En ce qui me concerne , je crois encore aux notions de partage mais clairement entre peu de gens et connus (d’ailleurs on a déjà échangé, cherche mon mail, tu verras… sur une des prestas.. il y a plus d’un an ..mais on s’était un peu frité ;D !!! )
    Par ailleurs je crois beaucoup à l’existence d’un grand nombre d’envieux et de frustrés de tous poils qui, n’ayant pas les moyens ou dépassé par la tàche, n’hésitent pas à envoyer des spams reports (c’est tellement faciliter par GG) et c’est comme ça qu’un de mes sites de cp s’est pris une belle péno… mais j’en suis ressorti

  • Je ne crois plus du tout en cette « communauté » SEO francophone. La réputation des uns et des autres se fait essentiellement dans leurs dos, et les divers clashs qu’on peut lire sur twitter entre professionnels du même milieu prouvent bien que ce qui était un milieu de passionnés et devenu un panier de crabes. Je crois bien que ça n’existe que pour les métiers du référencement d’ailleurs. Je n’ai jamais vu sur un forum de plomberie ou de décoration des « professionnels » se dénigrer aussi ouvertement et maladroitement que ce qu’on peut lire sur twitter. A croire que les référenceurs s’imaginent seuls au monde et qu’ils n’ont aucunement conscience de la portée de leurs écrits…

  • Ma foi j’avais recu les invits je les ai jamais utilisé – pas l’usage – m’est avis que tu as effectivement fait une erreur quand tu es passé sur les presta payantes, surtout sur la facon dont tu l’as fait. tu aurais effectivement du rester « caché » et passer par des presta que je qualifierai de « face a face ».

    Juste un truc quand meme – a mon avis quand le réseau est tombé ca devait faire un moment que Big G t’avais dans le collimateur (au niveau réseau s’entend). Parce que ce n’est pas avec un spam report qu’on fait tomber un site, encore moins tout un réseau – surtout si il est « étanche » – crois moi – j’ai des concurrents ils utilisent des réseaux dégueux, (et des techniques dégueux) bien voyant et ils tombent pas (ni eux ni les réseaux) et je peux te dire que des spams report ont été fait par 10aines par mon management et mes prédécesseurs, et les agences qu’ils utilisent et ils en ont meme discutté avec des pélo haut placé chez Big G au niveau local. du coup je pense qu’effectivement la mise en place de la presta payante a été un déclencheur – certes – mais tu etais sur la breche.

  • @Rodrigue Je te confirme une des pires journées de 2013 et oui, pour te connaître un peu, je pense que tu as raison de te cacher au maximum!

    @Emile Tu étais loin d’être le seul dans ce cas là et je t’avoue que ça m’a fait très plaisir de constater que pas mal de monde a fait confiance au réseau. On avait juste oublié le coté sombre de la force!

    @Référencement SEO La confiance publique, c’est dur à trouver. Ps: Pense à désoptimiser tes ancres :).

    @Niko Merci pour ton com. C’est sur que l’on ne refaiT pas les mêmes erreurs deux fois!

    @Nicolas Augé Je pense que triste est le bon mot. Je te remercie pour ton com. En effet, le respect du travail, c’est plus d’actualité à ce jour!

    @Jice Très rapide. Pour ta remarque peut-être que l’on ne saura jamais. Malheureusement, ce n’est que du mythe!

    @Vorbis IFDP Ne jamais baisser les bras face à la concurrence!

    @Bernard Tu as bien raison, plus tu seras caché sur ce genre de choses, mieux ce sera!

    @David Pas totalement vrai: j’ai de très bons amis dans le SEO mais effectivement ça reste dans un cercle très fermé où là tu peux vraiment avoir confiance!

    @Le Juge Tu n’était pas le seul dans ce cas! Il faut croire que c’est vous qui aviez raison à ce moment là ! Pour l’autre partie de ton commentaire en effet je trouve ça dingue aussi qu’un seul SP puisse faire tomber un site, donc après les autres possibilités sont restreintes: soit un membre me suit sur Twitter, soit un petit malin à DM Matts, etc. Merci de ton com :)!

  • Pour que ça soit aussi rapide, je pense que c’est bien sur dénonciation.
    Bien sûr qu’on est ausculté par Google. J’ai eu la confirmation il y a déjà des années que les SEO « visibles » avaient un dossier. J’avais aussi tracké des IPs émanant de Google (et pas des bots).
    Cependant, ils ne réagissent jamais aussi rapidement.
    Après, il y a bien une certaine personne qui était bien implanté dans la communauté et qui est maintenant chez Google à Dublin…

    Perso, j’ai eu la « chance » de commencer par me faire éclater des sites, donc après j’ai cloisonné.
    Je ne sais plus si j’en parlais avec toi en podcast, mais je l’ai mentionné en tournant le podcast hier avec Raph. Chez moi c’est cloisonné à 100%. Y a des trucs que même ma femme n’a jamais vu. Si je meurs, c’est perdu.
    Société différente, jamais en FR, Machines Virtuelles, VPN, pas un seul BL en commun, pas de fooprint dans le code, etc.
    J’adore le fait que je laisse seulement voir les vieilles merdes d’invendus de MFA sur mon WHOIS.

  • Quelle journée terrible, mais m’en souviens comme si c’était hier !

    J’ai du être dans les premiers à te dire en off « mais que fais tu ? » trop tard le mal était fait…

    Dommage, ta participation à la communauté était précieuse.

  • C’est assez triste de lire un pareil retour d’expérience. Très coûteux au final aussi bien pour toi que pour ceux qui avaient pu profiter de tes sites jusque là.

    C’est quand même dommage pour la communauté SEO même si on sera tous d’accord pour dire qu’elle n’existe plus vraiment…ou de manière différente. Faut dire que lorsqu’on entend ce que tu disais chez Laurent au sujet du mec qui te traçait et faisait exactement la même chose que toi, ça en dit long sur la nécessité de cloisonner.

    (Sinon sympa cette idée de blog !)

  • Le mec a fait un spam report tu penses ? Google agit aussi rapidement ?

    En tout cas ça fait très très mal de voir des heures et des heures de travail partir en fumée en quelques minutes. 🙁

  • Dans toute histoire il y a du bon : tu as montré aux gens que malgré ce coup dur tu n’as pas baissé les bras. Tu es reparti au boulot. A titre perso, dans le podcast de Laurent, çà m’avait impressionné. A propos, aurais-tu été invité sans cet épisode ?
    Bref, c’est bon pour ta réputation. Évidemment les retombées financières de cette réputation ne sont pas mesurables… Mais, à long terme, on peut espérer que le solde soit positif 🙂

  • bien dommage de lire ceci , mais je suis sur que tu vas rebondir , merci de partager cette experience avec nous , cela nous invite a rester prudent .

  • Salut Julien

    effectivement, je suis du même avis que les internautes ci-dessus : étrange qu’en si peu de temps, un réseau tombe ainsi.
    Je ne crois pas à 1 seul spam report, même planté par quelqu’un de haut placé. Parce qu’il faudrait avoir un accès privilégié chez Google, rien que pour faire tomber 20/30/40/50 sites qui n’ont pas d’incidence sur les sites et leurs concurrences.
    Mon avis est que c’est coordonné, soit par qq1 qui a pu industrialiser les SP, soit par plusieurs personnes.

    Une face avenante d’un côté, une face sombre de l’autre : car il y a de la concurrence*, de la jalousie, de l’amour/haine dans la communauté** SEO.

    Bref, il faut vivre caché sur internet, et comme LB, cloisonner à mort, ne rien laisser échapper, tout séparer… No footprint, no backlinks mutualisés, no WHOIS/hébergement/identifiants/tracker communs…

    Laurent

    * concurrence ? Difficile de parler concurrence quand on n’a que quelques concurrents sur chaque site qu’on administre. C’est pas comme si on était 50 sur 1 sujet.
    ** communauté : la définition avait été donnée sur un bille, je ne sais plus lequel, communauté désigne des individus mus par des points communs qui se regroupent/fréquentent de facto.

  • Ce n’est sûrement pas un spam report, il en faudrait bien plus que cela pour faire bouger Google, à priori la dénonciation s’est faite en directe ou quelqu’un a vu tes messages…
    L’idéal est de rester discrètement, encore plus de nos jours.
    Quant à la communauté, elle a bien évolué au fil du temps, mais il reste toujours des groupes honnêtes où l’entraide/l’amitié est réelle, mais si vous la cherchez sur les réseaux sociaux/forums… vous êtes aux mauvais endroits.

    Bon courage pour remettre une technique plus pérenne. 😉

  • Hello Julien,

    Mais ça ne t’était pas déjà arrivé l’an dernier ? Je crois même que c’est Paul qui m’en avait parlé lorsqu’on évoquait la mise en commun de réseaux entre SEO’s.

    Cordialement,
    Florence.

  • Bonjour,
    Google nous rend parano et a droit de vie ou de mort sur des sites voir une société. La vente de liens est une activité à risque en public.
    Reste plus qu’a produire du contenu avec des reponses pour que le BIG G puisse vendre ces pubs.

    A bientot
    Franck

  • @Laurent Bourrelly Pour moi aussi c’est sur et certain! Après de quelle forme, je ne sais pas…

    @Fred Tu fais partie de ceux qui m’ont toujours soutenu en privé et public et ceux-là on ne les oublie pas :).

    @Julien Très coûteux ça c’est sur mais pas que pour moi :). Pour vous aussi…

    @Barth Le mec, un mec, Matt, X ou Y je pense que oui il y a forcément eu une dénonciation !

    @François Je ne baisse jamais les bras et pour le podcast de Laurent, je pense que oui on en parlais depuis des lustres et la baisse du réseau à été faite en septembre 🙂 !

    @jeansairien Merci Didier!

    @Laurent Oui mais ça reste la même base. Il y a forcement eu une dénonciation à un moment donné :).

    @Gwaradenn Clairement oui il y a encore de belle communautés d’aide et d’entraide. D’ailleurs tu fais partie des gens qui partagent et c’est cool!

    @Florence De Septembre 🙂

    @Eric Je viens de répondre OUI à une première conférence, donc oui. Quand? Je peux pas encore le dire :).

  • Pour moi c’est clairement une dénonciation, prendre un blacklistage sur 15 sites, bravo ;), tu dois avoir quelques abonnés (jaloux|…) sur twitter qui te suives de très près …

    Bref il faut vraiment tout cloisonner maintenant …

  • Merci pour ce retour.
    Au jour d’aujourd’hui, tu en as fais quoi de ces sites? Ils sont toujours pénalisés? Tu as essayé de changer le whois ou de faire des MAJ sur le linking and co?
    Tu les as renouvelés ou pas? (bon, j’imagine que si tu les as tjrs ça va être touchy de répondre ici publiquement^^)

  • Merci 🙂